fr

Services

Les plus grands employeurs de Belgique nous font confiance pour recruter rapidement et efficacement des personnes répondant à leurs besoins. Consultez l'ensemble de nos services et ressources sur mesure.

En savoir plus

A propos de Robert Walters Belgique

Pour nous, le recrutement est plus qu'un travail. Derrière chaque opportunité se cache la possibilité de faire une différence dans la vie des professionnels.

En savoir plus

Travailler chez nous

Nos collaborateurs font la différence. Lisez leur témoignages pour en savoir plus sur une carrière chez Robert Walters Belgique.

En savoir plus
Offres d'emploi

Nos consultants écoutent vos aspirations afin de pouvoir à leur tour partager votre histoire avec les entreprises les plus réputées de Belgique. Écrivons ensemble le prochain chapitre de votre carrière.

Voir toutes les offres d'emploi
Services

Les plus grands employeurs de Belgique nous font confiance pour recruter rapidement et efficacement des personnes répondant à leurs besoins. Consultez l'ensemble de nos services et ressources sur mesure.

En savoir plus
A propos de Robert Walters Belgique

Pour nous, le recrutement est plus qu'un travail. Derrière chaque opportunité se cache la possibilité de faire une différence dans la vie des professionnels.

En savoir plus

Travailler chez nous

Nos collaborateurs font la différence. Lisez leur témoignages pour en savoir plus sur une carrière chez Robert Walters Belgique.

En savoir plus

L'émergence des employés Boomerang

55% des professionnels sont prêts à retourner chez leur employeur pré-Covid
 

  • 55 % envisagent de retourner chez leur ancien employeur après avoir réalisé que ce n'est pas toujours mieux ailleurs
  • 17% ont déjà contacté leur ancien manager en vue de futurs postes vacants. 11 % l'envisagent actuellement 
  • 49 % déclarent que les raisons initiales de leur départ (progression de carrière, salaire et flexibilité du travail) ne sont plus pertinentes
  • 48% affirment que leur nouvel employeur ne répond plus à leurs besoins dans le contexte actuel    
  • 66 % déclarent que l'augmentation du coût de la vie a changé leur opinion sur leur employeur actuel    
  • 79 % des cadres envisagent fortement de réembaucher un bon ancien employé, 15 % hésitent


Plus de la moitié des professionnels interrogés (55 %) ont déclaré qu'ils seraient prêts à retourner chez leur employeur d'avant la période Covid, et 49 % ont admis que les raisons pour lesquelles ils avaient quitté leur employeur à l'époque ne sont plus valables sur le marché actuel. Selon une récente enquête du spécialiste du recrutement Robert Walters, 38 % des employés qui ont changé de travail après le lockdown l'ont fait pour un meilleur salaire. Un salarié sur cinq est parti pour une meilleure culture d'entreprise ou pour obtenir plus de satisfaction dans son travail. Deux tiers ont déclaré que le coût de la vie et la fatigue causée par le travail hybride (24 %) avaient changé leur opinion sur leur situation professionnelle actuelle.

Özlem Simsek, Managing Director chez le spécialiste du recrutement Robert Walters, explique :

"Dans la période qui a suivi la pandémie, un nombre record de travailleurs ont tourné le dos à leur emploi dans ce qui a été annoncé comme "la grande démission". Cependant, notre étude indique les premiers signes du 'grand regret' - avec 55% des professionnels qui voudraient retourner chez leur employeur pré-Covid à peine 18 mois après avoir démissionné.

En 2021, des augmentations salariales record ont été proposées aux professionnels, assorties de promesses d'horaires flexibles et d'une culture du travail hybride. En 2023, ces augmentations de salaire sont bien maigres par rapport à la hausse du coût de la vie et à l'inflation. Les débutants qui s'étaient vu offrir des salaires élevés à l'époque étaient également beaucoup moins susceptibles de recevoir une augmentation de salaire en plus de l'inflation au début de cette année."

Il semble que les travailleurs se rendent compte que ce n'est pas toujours mieux ailleurs, après tout.


Un pied dans la porte   

La majorité des personnes interrogées restent en contact avec leur ancien manager d'une manière ou d'une autre. 17 % d'entre eux le font pour garder la porte ouverte à de futurs postes vacants. 11 % ont déclaré qu'ils n'avaient pas encore contacté leur ancien employeur au sujet d'un éventuel retour, mais qu'ils prévoyaient de le faire cette année.

Les chefs d'entreprise sont partisans 

Le retour des employés semble également être un phénomène positif pour les employeurs. Ainsi, 79 % des chefs d'entreprise interrogés se déclarent ouverts au retour d'un employé de valeur. 15 % restent prudents, tandis que 6 % n'y sont pas favorables.

Özlem ajoute : "La tension du marché de l'emploi joue évidemment un rôle important à cet égard. De nombreux postes vacants sont difficiles à remplir, c'est pourquoi il est certainement judicieux de réintégrer d'anciens employés qui ont quitté l'entreprise en bons termes à l'époque. En effet, ils connaissent le mode de travail et la culture de l'entreprise et ont besoin de moins de temps de formation et de familiarisation, ce qui ne fait qu'accélérer et faciliter le processus d'intégration. En outre, ils sont également plus susceptibles de s'impliquer et de s'engager plus étroitement dans l'organisation, simplement parce qu'ils sont revenus de leur plein gré".

Aucune organisation n'aime voir partir ses bons employés. C'est pourquoi il est important pour les entreprises de créer une expérience positive d'offboarding, en informant les employés qui partent que la porte est ouverte pour un éventuel retour, soit dans le même poste, soit dans un nouveau rôle.

Pour tirer le meilleur parti des employés boomerang, les organisations doivent établir des directives et des procédures claires en matière de réembauche d'anciens employés. "De telles mesures sont absolument indispensables, en particulier lorsque le salarié revient à un poste plus élevé que celui qu'il occupait lorsqu'il a quitté l'entreprise. En tant que manager, vous devez donc veiller à ce que chaque employé ait des opportunités de carrière appropriées au sein de l'organisation. Dans le cas contraire, vous risquez d'envoyer le message que la voie vers une promotion ou une meilleure rémunération est celle du boomerang. Et ce n'est pas le but recherché", prévient Özlem.
 

En savoir plus ?

Lisez nos autres conseils en recrutement ou contactez l'un de nos bureaux. Etes-vous à la recherche de nouveau talent pour votre équipe? Confiez-nous votre recrutement. Téléchargez notre étude de rémunération pour comparer les salaires de votre équipe.

Partagez cet article

Liens utiles

Vous recherchez des employés ?
Étude de remuneration
Conseils recrutement
Prendre contact avec nous

Pour en savoir plus, contactez l'un de nos consultants spécialisés

Özlem Simsek

Managing Director Belgium & Switzerland

Articles similaires

Voir tout le contenu

Quiet quitting : Les RH ne peuvent pas ignorer les démissionnaires silencieux

La productivité risque de stagner, prévient le spécialiste du recrutement Robert Walters : 40 % des jeunes générations au travail se limitent au strict minimum. Le phénomène du "quiet quitting" est de plus en plus populaire parmi les jeunes générations sur le lieu de travail. Une étude récente menée

En savoir plus

Offboarding : approche optimale

Le processus d'offboarding est pratiquement tout ce qui se passe une fois qu'un employé a donné son préavis, a atteint l'âge de la retraite ou a vu son contrat résilié, allant des conversations avec la direction à la procédure formelle qui mène à la séparation entre l'employé et l'employeur. L'impor

En savoir plus

Offboarding de qualité ouvre la voie aux employés boomerang

La rétention des talents est la principale préoccupation des RH en 2024. Une étude récente menée par le spécialiste du recrutement international Robert Walters montre que 44 % des employeurs interrogés ont déjà vu leurs meilleurs talents partir au cours de l'année passée. Lorsque des employés quitte

En savoir plus

I'm Robert Walters Are you?

Rejoignez une équipe internationale, créative, active et orientée solution. Nous offrons d'excellentes perspectives de carrière, une culture d'entreprise vivante et des formations spécialisées.